Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> Gagner plus et sauver le climat

Vous avez accs
un dossier complet
autour de ce sujet :

Gagner plus et sauver le climat

Annexe : le dérèglement climatique


Le réchauffement est une réalité sensible depuis la fin du XXe siècle. Les années les plus récentes (2014-2019) se sont révélées par exemple les plus chaudes depuis plus d'un siècle. C’est sans précédent dans l’Histoire. Même l’optimum climatique du « beau Moyen Âge » (XIe-XIIIe siècles) était en-deçà des températures actuelles… Il faut remonter à 120 000 ans en arrière pour observer des températures comparables à celles du XXIe siècle.

Les dernières glaciations, il y a 30 000 à 16 000 ans, illustrent l’ampleur des changements occasionnés par une variation de température. À cette époque, la température de la Terre était de 4 à 7°C inférieure à sa valeur actuelle, et le niveau de l'océan plus bas de 120 mètres. L'Amérique du Nord et l'Eurasie étaient recouvertes d'une couche de glace qui atteignait 1 à 2 km d'épaisseur et s'étendait jusqu'à New York et au nord de l'Allemagne…

Le défi climatique actuel, avec la perspective d’une hausse moyenne des températures de 4 à 7°C d’ici 2100, a déjà suscité beaucoup de controverses et de gesticulations politiques. Elles sont restées jusqu'à ce jour sans résultat. Chaque avancée (par exemple dans la chasse aux CFC ou le développement de véhicules plus sobres) est plus que compensée par des facteurs aggravants comme l'extension des villes, l'artificialisation des sols, la croissance des transports ou encore l'exploitation des gaz de schiste.

Les canicules qui ont frappé l'hémisphère nord en 2018 et 2019 traduisent un risque d'emballement. Tout s'accélère. Les climatologues craignent maintenant plus que jamais des rétroactions positives telles que le réchauffement ne pourrait plus être ralenti : absorption accrue du rayonnement solaire par les eaux polaires du fait de la fonte de la banquise, accroissement des émissions de gaz carbonique par la libération du permafrost sibérien, saturation des océans en gaz carbonique ; acidification des océans qui absorbent 22% de nos émissions de CO2 etc.

Télécharger le document sous format d'ebook et imprimez-le

Publié ou mis à jour le : 2020-02-10 15:01:45