Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
Ami d'Herodote.net
>> Personnes
Les migrations en Europe
Publicité

Personnes

L'Europe défiée par l'immigration de masse

Depuis 1974, par frilosité, la France et l'Europe rejettent les travailleurs étrangers, même à titre temporaire, mais s'obligent à accueillir de manière définitive une immigration familiale et irrégulière de plus en plus difficile à assimiler. Le phénomène a pris une ampleur nouvelle depuis 2015 avec le franchissement en masse des frontières terrestres et maritimes de l'Union européenne. 

C'est un défi sans précédent dans l'Histoire de l'humanité et aussi sans équivalent sur la planète, sauf en Amérique du nord. Dans le reste du monde, soit 85% de l'humanité, il ne se trouve aucun pays qui accueille de bon gré des immigrants de toutes origines et de toutes conditions.

Nous nous proposons de voir comment nous en sommes arrivés à cette immigration de masse et d'en examiner les différents aspects, économiques, sociaux, démographiques et avant tout humanitaires. Nous verrons que toutes les parties concernées jouent perdant, qu'il s'agisse des pays d'accueil, des pays de départ et des migrants eux-mêmes. Il existe heureusement des possibilités de sortie honorables mais elles supposent une volonté politique aujourd'hui introuvable.

Télécharger le document sous format d'ebook et imprimez-le
 


L'immigration en Europe des origines à nos jours

Pendant un millénaire, l'Europe occidentale a été la seule région du monde épargnée par les vagues migratoires et les invasions (à l'exception du Japon).

En 1974, pour la première fois depuis l'arrêt des invasions hongroises, il y a mille ans, l'Europe occidentale s'est transformée en terre d'accueil et d'immigration. Avec 1,5 million d'immigrants par an jusqu'en 2014, le Vieux Continent est même devenu la principale terre d'immigration au monde, devant l'Amérique du Nord...

L'immigration en Europe des origines au basculement de 1974

   La rupture de 2015

Les yeux grands fermés

Les yeux grand fermés (M. Tribalat)10 avril 2016 : démographe éminente, Michèle Tribalat s’est signalée au grand public par cet essai dans lequel elle dénonce les silences et les stigmatisations qui entourent les recherches dans son domaine, en France, dès lors qu’elles touchent aux questions migratoires.

L’ouvrage débute par cet avertissement qui en est un résumé : « L’a priori idéologique est déterminant dans la manière d’aborder tout ce qui se rapporte à l’immigration en France. La réalité, la mise en évidence des faits ne comptent guère. Il faut avant tout se positionner, donner des gages, montrer que l’on pense du côté du bien. Quelle que soit la réalité, il faut vanter les mérites de l’immigration, se féliciter de ses apports multiples et de l’enrichissement qu’elle suscite. »

Les yeux grands fermés (Michèle Tribalat)


L'Europe et l'immigration
1- Politiques de Gribouille

Depuis 1974, par frilosité, la France et l'Europe rejettent les travailleurs étrangers, même à titre temporaire, mais s'obligent à accueillir de manière définitive une immigration familiale et irrégulière de plus en plus difficile à assimiler...

Politiques de Gribouille


2- Fractures nationales

En ce début du XXIe siècle, l'immigration extra-européenne aboutit en France et dans d'autres pays ouest-européens à la constitution de sociétés séparées dont seules profitent (à court terme) les classes supérieures...

Fractures nationales


3- Illusions fatales

Après avoir exalté le droit de chacun de « vivre au pays », les progressistes du Vieux Continent ont tourné casaque. En panne d'inspiration face aux nouvelles vagues migratoires, ils font le choix de s'en accommoder et même de les encourager, au mépris de la raison et de l'humanité...

Illusions fatales


4- Fragiles solutions

L'immigration comme remède à la baisse de la fécondité conduit la France et ses voisins à une impasse menaçante pour la stabilité du continent. Une autre démarche s'impose, plus courageuse et progressiste...

Fragiles solutions


Moi, Fatoumata, femme de ménage (Pèlerin, 17 mai 2012, par Charles-Arnaud Ghosn, illustrations : Olivier Balez), DR

Historien de l'économie, je publie régulièrement des analyses et des éditoriaux sur le site Herodote.net.
J'ai réuni ici mes billets d'humeur sur l'actualité, mes analyses sur les échanges, la monnaie, les migrations, la construction européenne ainsi qu'un projet d'allocation universelle et une approche fiscale des enjeux environnementaux.
 


Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Migrations préjudiciables à toutes les parties...
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité