Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>
Sauver le climat et gagner plus
Publicité

Gagner plus et sauver le climat

Notre mode de vie en question


Le dérèglement climatique dont notre planète ressent les premiers effets résulte - on le sait - de la consommation sans frein des ressources naturelles et en particulier des énergies fossiles : charbon, pétrole et gaz. La dégradation accélérée des équilibres naturels est la conséquence d'un modèle de société prédateur : délitement urbain et saturation de l'espace par l'automobile, pétrole trop bon marché (il est en 2017 deux fois moins cher qu'en 1970). 

Cette prédation de type primitif (on prélève les ressources naturelles sans se soucier de les renouveler) a été rendue possible par l'affaiblissement des États au profit d'intérêts financiers et spéculatifs. Aucunement soucieux de l'intérêt général, ces derniers trouvent même dans les tragédies environnementales l'opportunité de nouveaux profits : climatiseurs, pollinisateurs artificiels, électrification des véhicules...

Télécharger le document sous format d'ebook et imprimez-le
 


Épisode suivant Voir la suite
Illusions techniciennes

Publié ou mis à jour le : 2020-02-10 14:54:28

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Le groupe de réflexion Nos utopies est animé par Joseph Savès, historien suisse de l'économie. Il réunit un démographe français ainsi que le créateur du site d'Histoire Herodote.net et des contributeurs engagés dans la vie de la cité.

Analysant notre époque sous différents aspects (social, environnement, démographie), nous ne nous satisfaisons pas de l'avenir qui se dessine. Nous proposons en conséquence des alternatives plus souriantes, voire utopiques, dans une démarche réaliste et constructive. Nous sommes aussi très attentifs à votre opinion...


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité