Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> C'est le New York Times qui le dit
Sur le vif
Publicité

C'est le New York Times qui le dit

Les centristes sont les plus hostiles à la démocratie, pas les extrémistes


Le chercheur britannique David Adler publie dans les colonnes du New York Times (23 mai 2018) une analyse virulente, adossée à des graphiques et des études d'opinion, qui montre la préférence des modérés pour un pouvoir autoritaire et oligarchique !

L'article prend une singulière résonance neuf mois plus tard, en France, tandis que le gouvernement multiplie les tentatives d'intimidation contre les Gilets jaunes en étendant à outrance la législation contre les supposés « casseurs ».

Les magistrats eux-mêmes se plient aux injonctions gouvernementales avec une docilité à laquelle ils ne nous ont pas habitués quand ils s'évertuaient à relâcher dans la nature des malfrats et dealers avérés. Quant à la presse institutionnelle, elle ne manque pas d'en rajouter dans la dénonciation des « classes laborieuses, classes dangereuses » qui ont l'impudence de manifester jusque sur les Champs-Élysées. Elle s'inquiète beaucoup moins des « territoires perdus de la République ».

Si l'on suit l'analyse de David Adler, nous avons affaire à une violation de la démocratie par les « modérés » centristes soucieux de préserver leur confort (retraités, intellectuels...) et plus sûrement leurs privilèges contre tous ceux qui ont le front de réclamer davantage de solidarité au nom de la démocratie et de la nation...

[Lire la traduction française de l'article de David Adler]

Publié ou mis à jour le : 2019-02-13 11:05:00

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Le groupe de réflexion Nos utopies est animé par Joseph Savès, historien suisse de l'économie. Il réunit un démographe français ainsi que le créateur du site d'Histoire Herodote.net et des contributeurs engagés dans la vie de la cité.

Analysant notre époque sous différents aspects (social, environnement, démographie), nous ne nous satisfaisons pas de l'avenir qui se dessine. Nous proposons en conséquence des alternatives plus souriantes, voire utopiques, dans une démarche réaliste et constructive. Nous sommes aussi très attentifs à votre opinion...


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité