Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> Les Jours heureux
Sur le vif
Publicité

Les Jours heureux

Le monde d'avant ou le monde d'après ?


Emmanuel Macron : « Mes chers compatriotes, nous aurons des jours meilleurs et nous retrouverons les Jours Heureux. J'en ai la conviction ».

Le 15 mars 1944, en intitulant son programme d’action pour l’après-guerre « Les Jours heureux », le Conseil National de la Résistance désignait la France à venir, en rupture avec la France de l’avant-guerre, celle ces injustices sociales, de la domination de la finance et de la trahison des élites.

Dans son allocution du 15 avril 2020, par un contresens significatif, le président Macron a repris l’expression en invitant les Français à « retrouver » les jours heureux, autrement dit la France d’avant l’épidémie, celle des humbles, des Gilets jaunes, des travailleurs de l’ombre et de « ceux qui ne sont rien », éborgnés, traqués, pressurés et humiliés par les « premiers de cordée » et les « amateurs » du gouvernement, ceux-là qui ont fait soumission à Bruxelles, Francfort et Berlin, qui ont délocalisé leurs industries et leurs laboratoires pharmaceutiques à Wuhan. Si ce sont là les jours heureux promis par Emmanuel Macron, non merci !...

Pareil contresens permet de mesurer le peu de cas que valent par ailleurs ses promesses de « changement ». Le président reste envers et contre tout l’enfant du monde néolibéral dans lequel il est né, a grandi et a commis ses premiers exploits.

Publié ou mis à jour le : 2020-04-20 09:05:14