Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> Propagande et Brexit
Le dossier d'nosutopies.fr
Publicité

Propagande et Brexit

La volonté de nuire de Bruxelles coûtera cher aux Européens


En interdisant aux Britanniques l'union douanière complaisamment accordée aux Canadiens comme aux Japonais, les Européens se préparent des lendemains difficiles...

Les médias français et européens ironisent sur les ménages anglais qui stockent des rouleaux de papier hygiénique en prévision du Brexit et dans la crainte d'une raréfaction de ce produit hautement stratégique.

Par ce genre de reportages, nos belles démocraties tombent à un niveau de propagande que l'on avait oublié depuis la disparition de l'Union soviétique : à l'époque de Brejnev, la télévision de Moscou filmait une queue devant la boulangerie Poilâne (Paris) pour prouver que les pénuries étaient aussi le lot des Occidentaux !

Pour en revenir au papier hygiénique et aux Anglais, qui peut croire que ces derniers vont être un instant embarrassés par la politique de Bruxelles ? Il existe au Canada, aux États-Unis, en Australie, au Japon et ailleurs plein de producteurs qui se feront une joie de suppléer aux carences et à la mauvaise volonté des Européens, pour les fournitures de papier hygiénique comme pour tout le reste : vins, fromages, cosmétiques etc.

Les plus embarrassés, dans l'affaire, ne seront pas les Anglais. Ceux-ci reprendront leur liberté d'approvisionnement en remplaçant les ferrys et les trains par des avions-cargo et des porte-conteneurs. Par contre, les Européens et en particulier les Français qui ont une balance excédentaire avec le Royaume-Uni, en seront pour leurs frais.

En rétablissant des barrières douanières comme au bon vieux temps, Bruxelles obligera ses États membres à des dépenses publiques supplémentaires avec l'embauche de douaniers et de bureaucrates. Les industriels et les paysans européens devront aussi et surtout trouver de nouveaux débouchés car les Anglais, découragés par les surcoûts douaniers, auront vite fait de trouver des fournisseurs de substitution en Amérique ou en Asie.

L'épreuve pourrait se révéler très coûteuse, en particulier pour les paysans français qui ont déjà dû encaisser la rupture avec Moscou. Quoiqu'il advienne plus tard, il leur sera très difficile de reconquérir le terrain perdu.

En découdre à tout prix

Plus gravement, le bras de fer entre Londres et Bruxelles va réjouir les grands concurrents de l'Europe, États-Unis et Chine. Le gouvernement britannique, libre de ses mouvements, pourra toujours naviguer entre les récifs, comme tous les autres États souverains de la planète, qu'il s'agisse de la Corée, du Japon, de Singapour, de la Suisse etc. Il en ira tout autrement de l'Union européenne, paralysée par la désunion, l'absence de décideur et en prime sa querelle avec le Royaume-Uni...

Dans les années à venir, attendons-nous à ce que Bruxelles, Berlin et Francfort, les trois têtes de l'Union, fassent passer la guerre contre Londres avant tout le reste et notamment les guerres commerciales avec la Chine et les États-Unis.

C'est qu'il y va de la survie de l'Union : avec une monnaie unique qui tue à petit feu les économies nationales, hormis celles de l'ancienne zone mark, avec des citoyens exaspérés par la perte de souveraineté de leur État et par l'immigration de masse, l'Union mettra toute son énergie à faire payer aux Britanniques leur envie de liberté, non pas par haine de ceux-ci mais pour montrer aux autres Européens ce qu'il en coûte de vouloir quitter l'Union, nouvelle « prison des peuples » !...

Rien ne serait plus lourd de menaces pour l'Union néolibérale et mondialiste qu'un Brexit réussi. Après l'échec flagrant de la monnaie unique, il ne resterait plus rien à sauver de l'Union.

Publié ou mis à jour le : 2019-06-10 16:54:15

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Le groupe de réflexion Nos utopies est animé par Joseph Savès, historien suisse de l'économie. Il réunit un démographe français ainsi que le créateur du site d'Histoire Herodote.net et des contributeurs engagés dans la vie de la cité.

Analysant notre époque sous différents aspects (social, environnement, démographie), nous ne nous satisfaisons pas de l'avenir qui se dessine. Nous proposons en conséquence des alternatives plus souriantes, voire utopiques, dans une démarche réaliste et constructive. Nous sommes aussi très attentifs à votre opinion...


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité