Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> Hommes et femmes, différents mais égaux
Sur le vif
Publicité

Hommes et femmes, différents mais égaux

La galanterie, un acquis appréciable de notre civilisation


La galanterie mérite d'être mieux comprise à un moment où les néo-féministes prétendent y voir une infériorisation de la femme (l'aboutissement de leur pensée, c'est le niqab).

Quand un homme s'écarte pour laisser passer un femme, il signifie qu'il reconnaît la féminité de celle-ci et que cette féminité prend le pas sur la force physique que l'on prête aux mâles. Le geste n'est pas insignifiant : sur le Titanic ou au Bazar de la Charité, il implique de ne pas faire usage de sa force musculaire pour gagner avant les femmes les canots de sauvetage ou la sortie ! Devrions-nous condamner les (rares) hommes qui ont respecté dans ces circonstances dramatiques le principe de galanterie acquis dans leur jeunesse ?

Par le soin qu'elle accorde à son apparence, la femme témoigne aussi - consciemment ou non - de sa féminité et de l'intérêt qu'elle porte au regard des hommes. Qui faut-il plaindre de la jeune femme sur laquelle se retournent les hommes dans la rue ou de celle qui ne suscite qu'indifférence ?...

La galanterie est une façon de dire : « nous sommes différents mais égaux ». C'est tout le contraire du précepte ségrégationniste des Américains : equal but different. La différence entre hommes et femmes est un fait de nature, l'égalité un fait de notre civilisation (depuis l'époque des troubadours). Entre les noirs et les blancs, l'égalité est un fait de nature, la différence une création sociale.

« Un Homme, ça s'empêche »

Il y a un point commun à la pédophilie des libertaires soixante-huitards type Matzneff et à la pudeur dans laquelle les islamistes veulent enfermer les femmes : les uns et les autres tournent le dos à une obligation a laquelle doivent se plier les hommes civilisés : réprimer ses fantasmes et garder le contrôle de soi. « Un Homme, ça s'empêche », écrit Camus. En pays civilisé, une femme doit pouvoir se promener en jupe s'exprimer sa féminité sans crainte d'être violée ; un adolescent immature qui tombe sous le charme de son éducateur n'a pas à craindre que celui-ci en abuse.

Publié ou mis à jour le : 2021-01-04 21:59:27

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Le groupe de réflexion Nos utopies est animé par Joseph Savès, historien suisse de l'économie. Il réunit un démographe français ainsi que le créateur du site d'Histoire Herodote.net et des contributeurs engagés dans la vie de la cité.

Analysant notre époque sous différents aspects (social, environnement, démographie), nous ne nous satisfaisons pas de l'avenir qui se dessine. Nous proposons en conséquence des alternatives plus souriantes, voire utopiques, dans une démarche réaliste et constructive. Nous sommes aussi très attentifs à votre opinion...


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité