Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> Vers un monde plus cloisonné
Le dossier d'nosutopies.fr
Publicité

Vers un monde plus cloisonné

La fin du métissage


Par un paradoxe visible seulement des personnes familières avec l'histoire des populations, le monde est plus éloigné que jamais du « métissage généralisé » que les élites occidentales appellent de leurs voeux !

Aujourd'hui, en effet, les migrations de peuplement concernent exclusivement l'Europe occidentale et l'Amérique du nord, soit sept cents millions d'habitants, moins du dixième de l'humanité. Pour le reste, l'humanité est en ce début du XXIe siècle plus cloisonnée et moins « métissée » qu'il y a un siècle, à la veille de la Première Guerre mondiale et à la fin de la première mondialisation.

À cette époque-là, pas si lointaine, les Européens constituaient avec les Nord-Américains un tiers de la population mondiale. Présents dans tous les pays du monde, en Afrique, dans les pays musulmans, en Extrême-Orient et même dans le sous-continent indien, ils brassaient les populations à qui mieux mieux, transportant des Tamouls à Ceylan, à Maurice et aux Caraïbes, des coolies chinois en Malaisie comme en Californie, des Bengalis en Birmanie etc.

Nous n'en sommes plus là. Dans les villages chinois, japonais, africains ou indiens, les Occidentaux à peau claire font désormais figure d'extra-terrestres et quand l'un d'eux s'y aventure, les enfants se bousculent afin de le voir pour de vrai. C'est que la décolonisation s'est soldée par le retour à un monde plus homogène. Les Ougandais ont expulsé leur minorité indienne, les communistes vietnamiens ont « purifié » leur pays en chassant métis, Chinois et Hmongs, les Algériens ont poussé au départ les pieds-noirs etc. La fin du « monde européen » a aussi entraîné le retour des conflits ethniques, tribaux et religieux dans tous les pays à populations mélangées, de la Chine au Liban en passant par le sous-continent indien.

Nous nous orientons à grands pas vers un monde constitué de nations ethniquement et/ou religieusement homogènes, à la seule exception de l'Amérique du Nord et de l'Europe occidentale. On peut ou non se féliciter de ce que la sphère occidentale fasse exception à la règle générale. La question mérite à tout le moins d'être débattue avec lucidité et sans arrogance... [En savoir plus]

Publié ou mis à jour le : 2020-11-05 16:10:54

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Le groupe de réflexion Nos utopies est animé par Joseph Savès, historien suisse de l'économie. Il réunit un démographe français ainsi que le créateur du site d'Histoire Herodote.net et des contributeurs engagés dans la vie de la cité.

Analysant notre époque sous différents aspects (social, environnement, démographie), nous ne nous satisfaisons pas de l'avenir qui se dessine. Nous proposons en conséquence des alternatives plus souriantes, voire utopiques, dans une démarche réaliste et constructive. Nous sommes aussi très attentifs à votre opinion...


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité