Le blog de Joseph Savès
Herodote Facebook Herodote Twitter Herodote Youtube
>> L'Allocation universelle, une utopie fondatrice

Vous avez accès à
un dossier complet
autour de ce sujet :

Publicité

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice

Introduction


L'Allocation universelle est une utopie promue par des rêveurs et des gens très sérieux, y compris même des économistes. C'est en principe un revenu forfaitaire distribué par l'État à tous les citoyens, sans conditions de ressources, de la naissance à la mort. Il vient en complément des revenus d'activité (salaires, retraites...) et se substitue en tout ou partie  aux aides sociales.

Si cette utopie revient aujourd'hui dans le débat public, c'est parce qu'elle apparaît comme l'ultime moyen de sauver l'État-Providence et la cohésion sociale, menacés par la dérégulation et l'ouverture inconditionnelle des frontières.

Les projets de revenu universel avancés jusqu'ici en France, en Suisse, en Alaska ou ailleurs passent par la création de monnaie ou de fortes augmentations d'impôts. C'est une démarche irréaliste, surtout dans un monde aussi ouvert qu'aujourd'hui. Au demeurant, les promoteurs de ces projets se gardent en général d'expliciter leur mise en œuvre, par crainte de révéler leurs failles.

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice (Joseph Savès, 2018, Nosutopies.fr)Ce n'est pas notre cas.

L'Allocation universelle que nous soumettons à votre analyse respecte les équilibres économiques et monétaires. Elle n’entraîne pas non plus de création de monnaie supplémentaire. Elle nécessite simplement que chaque ménage s’affilie à une interface appelée « office de gestion » pour gérer ses relations avec l'État et les entreprises.

• L’Allocation universelle est attribuée à chaque citoyen, de la naissance à la mort, avec une péréquation selon l’âge.

• L’Allocation universelle mais aussi les salaires, pensions et autres revenus transitent par l’office de gestion. Il les reverse à ses affiliés, mais seulement après avoir détourné l’Allocation universelle des salariés et pensionnés vers les employeurs ou caisses de retraite de ceux-ci. Cette particularité, dont nous détaillons plus loin la mise en œuvre, est très importante. Elle a pour vertu de préserver les équilibres économiques et sociaux tout en garantissant à chacun un revenu minimum indépendant de sa situation professionnelle ou de son âge.

• L’office de gestion pourrait aussi être joliment baptisé « maison de convivance ».  En effet, sa mission est de servir ses affiliés (quelques centaines au maximum) dans la gestion de leurs comptes mais aussi leurs relations sociales. Il peut au choix de ses affiliés être géré comme une entreprise de droit privé, une association, une coopérative etc.

• L’Allocation universelle peut être complétée par une Allocation logement affectée à chaque citoyen. Celle-là est versée directement au bailleur et permet de diminuer d’autant le montant du loyer (les personnes propriétaires de leur logement reçoivent directement l’allocation).

• Le financement de ces mesures, ainsi que nous le montrons plus loin, peut être assuré sans dépenses supplémentaires, notamment par la disparition de différentes prestations sociales devenues sans objet.

Sous cette forme innovante, l'Allocation universelle est une utopie réaliste car elle est à notre portée, réalisable immédiatement sans traumatisme et sans plus de risque que l'actuel démantèlement de notre tissu social et économique.

C'est aussi une utopie fondatrice car elle restaure l'État-Providence sur des bases saines, garantit un logement à chacun et rend aux jeunes générations confiance en leur avenir et en celui de leur patrie ! Elle concourt à la maîtrise des flux migratoires. Elle renforce le statut social des citoyens, aujourd'hui mis à mal par la dissolution du salariat et la multiplication des emplois précaires. Elle renouvelle enfin le « désir de vivre ensemble » (Ernest Renan, 1882).

Télécharger le document sous format d'ebook et imprimez-le
 

A nous la liberte (Rene Clair, 1931)

Publié ou mis à jour le : 2019-02-11 12:26:20

Accompagnez-nous
Laissez votre email afin de recevoir notre lettre

Joseph Savès réunit sous son nom un historien de l'économie, un démographe et le créateur d'Herodote.net. D'autres contributeurs se joignent à l'occasion à notre cercle de réflexion.

Nous réunissons ici nos billets sur l'actualité ainsi que nos analyses et nos propositions d'ordre politique. Utopiques parce que résolument décalées par rapport aux discours convenus, celles-ci n'en sont pas moins lucides, concrètes et réalisables.


 

Parce que les besoins sont à la racine des échanges et de l'économie...
 

L'instrument de la solidarité et de la souveraineté
 

L'Allocation universelle, une utopie fondatrice...
 

Une échelle des prix insensée à l'origine du réchauffement climatique
 

Migrations préjudiciables à toutes les parties...
 

Et le rêve est devenu cauchemar...
 
Publicité